Dans la course pour la survie nos ancêtres prennent la tête

Dans la course pour la survie

La forêt perd du terrain

Ce refroidissement général de la planète fait aussitôt reculer les forêts qui, souviens-toi, étaient devenues légion sur Terre. Conséquence désastreuse pour nos aïeuls (oui je parle toujours des macaques) dont l’habitat se restreint et la nourriture se raréfie.

Mais comme presque toujours lorsqu’on parle d’évolution, à une difficulté la Nature répond par une innovation. En l’occurrence celle-ci sera des plus bénéfiques pour notre oeil.

Et la fovéa fut

Moins à grailler signifie concurrence accrue (ou cuit ?… ok je sors) entre les singes. Autrement dit, “lui qui trouve le fruit, c’est lui qui bouffe le fruit” !

C’est ainsi que nos ancêtres développent au centre de leur rétine la fameuse fovéa.