Toutes voiles sur l’oeil moderne

l’oeil moderne

C’est vraiment une histoire toute “cône”

Il y en aura eu des péripéties pour arriver jusqu’à l’oeil “moderne”, mais après l’apparition de la vision 3D et celle de la fovéa, notre aventure débutée vers -55 millions d’années est sur le point de se conclure (provisoirement) avec la naissance de la vision trichromatique et l’apparition d’un nouveau type de cône sur la fovéa.

Alors toutes voiles dehors moussaillon ! Oeil moderne et vision trichromatique, nous voici !

3.1 Les singes au régime 3.2 Nourriture en disparition 3.3 L’oeil moderne

Plus proches du régime que du régiment (de bananes)

Il a mangé la feuille !

On l’a vu tantôt, la bouffe se fait rare pour les primates, et ça ne va pas en s’arrangeant ! Nos ancêtres prennent désormais pour habitude de manger des feuilles faute de fruits (assez violent comme régime).

Une vision à parfaire

Petit problème, toutes les feuilles ne se digèrent pas de la même façon. L’avenir sourira donc à celui qui saura le mieux distinguer les jeunes pousses des feuilles adultes (et là tu vas me dire “ils sont cons ou quoi, ça se voit la différence”… Et ben non, à cette époque ça ne voit pas).

Oh le cône !

Pour tout te dire, à cette époque les singes ne voient pas encore les couleurs comme tu le peux aujourd’hui. Sur leur rétine, au niveau de la fovéa, il n’y a que deux types de photorécepteurs (alors que toi tu en a trois mon veinard) : les cônes sensibles au bleu et ceux sensibles au vert. Mais ça va changer !